L'actualité du e-commerce

23 % du e-commerce en Allemagne se fait via smartphone

ecommerce-1706103_1920

Les achats en ligne via un smartphone ou une tablette continuent d’augmenter en popularité aux Pays-Bas. Le nombre d’achats en ligne qui se sont produits à l’aide d’un smartphone a augmenté de 68 % par rapport à 2015. Maintenant, 9 % des achats en ligne aux Pays-Bas se produisent via smartphone, tandis que la tablette représente 14 %.

Des consommateurs qui utilisent de plus en plus les appareils mobiles

Les chiffres récents ont été partagés par le eCommerce Paymen Monitor, une recherche réalisée par GfK en collaboration avec iDeal et l’association néerlandaise de commerce électronique Thuiswinkel.org. Lorsque nous examinons le nombre d’achats en ligne aux Pays-Bas, le marché a augmenté de 22 % par rapport à la situation en 2015. L’année dernière, les consommateurs néerlandais ont complété 174 millions d’achats en ligne. iDeal est toujours la méthode de paiement la plus populaire et a vu sa part de marché augmenter de 57 %. La croissance la plus importante en termes de pourcentage a été effectuée par AfterPay, avec une augmentation de 49 %. Ce qui lui permet actuellement d’avoir 3 % de part de marché.

Des chiffres en progression, mais pas assez

L’utilisation de smartphones pour la réalisation d’achats en ligne a augmenté en 2016 et a affiché une augmentation (+ 68 %) supérieure à celle du marché en ligne global. Pourtant, la grande majorité des achats en ligne aux Pays-Bas ont été réalisés via un ordinateur portable ou un ordinateur de bureau (74 %), bien que l’ordinateur de bureau soit moins souvent utilisé que l’année dernière (31 % contre 34 % en 2015). La part de l’utilisation de la tablette reste stable à 14 %, mais le nombre d’achats en ligne via smartphone a atteint 14,9 millions contre 8,9 millions en 2015. Ainsi, la part des smartphones est passée de 6 % à 9 % sur tous les types d’achats en ligne.

Cependant, Wijnand Jongen, le directeur de Thuiswinkel, affirme que les Pays-Bas « ont encore un long chemin à parcourir ». Selon cet expert, le pays est encore très en retard, comparé au Royaume-Uni, par exemple, où les transactions e-commerce qui se produisent via smartphone pèsent 30 % du marché de la vente en ligne.

Actualité précédente
Passionné par l'e-commerce et le m-commerce depuis maintenant 10 ans, je suis devenu éditeur de plusieurs sites e-commerce nichés depuis 2008, avec près d'un million de CA désormais sur l'ensemble de mon activité. Je vous partage les actualités e-commerce majeurs, l'étude des différentes solutions du marché, et de précieux conseils en webmarketing.